TL – Le bonheur consiste-t-il à satisfaire tous nos désirs?

Des quizz:

Emissions de radio:

sur Epicure

Des vidéos:

​Notes du colloque prises par Cynthia

Colloque sur le bonheur :
JJR: Rousseau
S: Socrate
Et: Epictète
Ep: Epicure
C: Calliclès
  • Introduction du groupe organisateur: Nous sommes constamment exposé à de nouveaux désirs qui nous empêchent d’accéder à un bonheur durable et donc de ses satisfaire de ce qu’on a déjà. Par exemple, un publicitaire saura toujours comment faire pour nous inciter à un achat et donc à continuellement se mettre à la recherche au bonheur. Nous fantasmons constamment sur des nouveautés, des objets que nous ne possédons pas et qui devraient potentiellement nous aider à parvenir au bonheur. La question porte sur le bonheur: une satisfaction subjective et relative, plus forte que le plaisir et que la joie et plus durable. Le désir est une envie réalisable ou impossible. D’un côté, il est évident que le bonheur est relatif à chacun et qu’il se compose de plusieurs satisfactions éphémères qui mèneront à un bonheur durable. Mais de l’autre, il est vrai que s’attarder à la recherche du bonheur nous empêche de nous satisfaire des plaisirs éphémères.
  • Ep: le désir est infini: un désir comblé = un nouveau désir. Il faut distinguer: désir naturel et nécessaire (manger, boire, dormir) / désir naturel non nécessaire: les relations sexuelles / désir vain: impossible à atteindre : de voler (dans l’air) et caprices. Les désirs naturels et nécessaires sont les plus importants à réaliser car ce sont eux qui permettent la santé du corps (aponie) et de l’âme (ataraxie). Nous connaîtrons un trouble de l’âme : à force de chercher le bonheur dans les désirs vains et de ne pas les satisfaire, nous serons frustrés. Il faut se contenter du bonheur simple et durable. Par exemple, manger une nourriture  simple et non de luxe.
  • S : une vie d’ordre et heureuse : satisfaire ses besoins primaires. Dans le loup de Wall street, le personnage tombe dans la luxure: il oublie sa morale.
  • C: c’est à cause de philosophes comme vous qu’il y a des faibles! Vous êtes incapables de faire comme nous les forts, de réaliser tous vos désirs. Avant la prison, Jordan Belfort a satisfait tous ses désirs: il était heureux.
  • Et: je pense que pour être heureux il faut accepter son sort. Dans Gladiator, le personnage joue son rôle même s’il tombe au plus bas.
  • Ep: Tout être humain désire voler comme un oiseau. Vous êtes-vous déjà jeté d’une falaise pour voler? Succomber à ses désirs, ce serait être fort pour vous, et y résister, être faible? C’est paradoxal! Rechercher à satisfaire tous ses désirs, c’est être capricieux.
  • S: Pourquoi Jordan Belfort a-t-il fini en prison? Comment a-t-il fait pour satisfaire tous ses désirs? Il a transgressé sa morale et a désobéi à la loi de l’Etat!
  • C: Dans quelques siècles, l’humain pourra voler, grâce à des hommes comme nous, qui ne renonçons pas à nos désirs. Les forts vont au-delà des obstacles! Vous, vous êtes esclaves de vous-même! L’homme au pouvoir d’un Etat peut jouir de son pouvoir, et donc être heureux.
  • JJR: Mais si l’on vous suit C, on aura de la joie pendant quelques instants et de la peine tout le reste de notre vie! Par exemple, si un homme ne résiste pas au désir de violer, il passera le reste de sa vie emprisonné. De même, certes un dictateur assouvit tous ses désirs, mais c’est le seul: tous les autres êtres humains ne pourront pas les satisfaire et seront privés de liberté. Calliclès, votre philosophie est égoïste.
  • Ep: Ils sont victimes de leurs caprices! On ne sera jamais immortels Calliclès! A quoi sert-il de recherche l’immortalité? La fin justifie-t-elle les moyens? Le bonheur justifie-t-il que l’on sacrifie la morale et la justice? Par exemple, si je veux devenir président de la république, puis-je tuer celui qui a gagné au premier tour pour satisfaire mon propre désir?
  • S: et Même si cela va à l’encontre du bon sens?
  • C: Le bonheur n’est pas dans la simplicité, comme vous le dites, mais dans la force. Par exemple, le président peut réessayer de se faire élire aux prochaines élections en utilisant son intelligence. Sur le viol, bien sûr il est immoral et illégitime: il faut satisfaire ses désirs autrement. Par exemple, Don Juan ne viole pas les femmes mais les séduit, les conquiert grâce à sa beauté et son intelligence. Il faut suivre ses désirs car le désir lui-même est une force.
  • JJR: Il faut attendre: désirer nous rend plus heureux que de satisfaire nos désirs! Par exemple, lorsqu’on veut avoir une télévision, on a plus de bonheur en l’attendant que lorsqu’on l’a acheté.
  • S: Désobéir à la loi nuira à toute notre vie: il ne faut pas le faire pour accomplir seulement un désir. Calliclès, allez-vous réaliser vos désirs aux dépens de la liberté des autres: allez-vous forcer une femme pour votre désir?
  • Ep: assouvir tous ses désirs, c’est être esclave. On aura toujours des nouveaux désirs et cela ne s’arrêtera jamais! JJR, ne penses-tu pas que l’on sera frustrés si on n’accomplit aucun désir? Par exemple, lorsque l’Iphone X ou XI sort, on a forcément envie de l’acheter: si on ne l’a pas, on est frustrés.
  • C: Quoi de mieux que d’être esclave de soi-même plutôt que de quelqu’un d’autre?! Vous faites la louange de la tempérance et de la justice, mais le bonheur vient de l’autonomie.
  • Et: Je suis d’accord avec Epicure. Par exemple, il vaut mieux ne pas faire de la chirurgie plastique pour se refaire le nez si on n’aime pas son nez: il vaut mieux s’accepter tel que l’on est.
  • JJR: C’est l’imagination qui nous rendra heureux: quand j’imagine un plat, je le fais selon ma volonté; or, quand je goût un plat, la réalité ne correspond pas à mon imagination.